Nail art So British

Aujourd’hui, je vous présente le très classique mais très célèbre, très incontournable, très apprécié, j’ai nommé, l’Union Jack !

Depuis quelques années, la mode française a succombé à la tendance so british, et moi aussi !
Pour tout vous dire, ce nail art a été l’un de mes premiers. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué, n’est-il pas? Mes amies vous parleraient sans ménagement de mes premiers drapeaux, grossiers, moches, dégoulinants… du nail, mais surement pas de l’art. Aujourd’hui, c’est donc une toute nouvelle version, remasterisée dirait-on, que je suis assez contente de vous montrer. C’est maintenant que je me rend compte du chemin parcouru, depuis la première fois que j’ai « emprunté » un pinceau à mon petit frère (warhammer artiste, comme quoi la famille…).

Mais je n’ai pas voulu m’arrêter là. Après tout, le so british ne se résume pas à l’Union Jack. Parmi les symboles de la culture britannique, j’ai donc choisi la fameuse cabine téléphonique rouge, ainsi que le non moins fameux sigle du métro londonien ! Un défi comme je les aime ! Bon, je vous l’accorde, je ne suis pas encore tout à fait au point, notamment sur l’écriture du Underground, qui m’a donné du fil à retordre, et que j’ai d’ailleurs mieux réussi sur mon éventail en tour de chauffe. Mais après tout, comme le disais Lao Tseu, « L’échec est le fondement de la réussite », n’est-il pas?

Avec ces jolies photos, un tout petit tuto pour l’Union Jack, juste parce que l’on me demande souvent « par quelle couleur je commence ». Alors un pinceau, des vernis, de la peinture, et c’est parti mon kiki !

P1010438P1010446P1010445P1010444P1010443P1010441P1010440P1010437P1010451

Mes premiers essais sur mon éventail !

TUTO

Pour réaliser ce nail art, vous aurez besoin de :

P1010452

P1010426

1. Commencez par poser une base, puis une couche de Chanel 461 Blue Satin

 

P1010431

 

2. Tracez ensuite au pinceau et à la peinture la double croix blanche, un veillant à ce qu’elle soit bien opaque.

 

 

P1010429

3. Pour finir, occupez vous du rouge, en faisant bien attention à ne pas déborder sur le blanc. En cas de dérapage, pas de souci, repassez du blanc par-dessus: c’est l’avantage de la peinture, une fois sèche, elle se retravaille à l’infini ! N’oubliez pas le Top Coat !

Have fun ! 🙂