Flormar

Bien le bonjour à toutes ! 
Good morning everybody !

Aujourd’hui, comme promis, petite présentation de cette nouvelle marque que j’ai découvert en Espagne la semaine dernière, il s’agit de Flormar ! Tout d’abord un petit historique du groupe, puis une présentation rapide de ce qu’on peu y trouver, je vous détaillerai les swatch au fur et à mesure !

Today, just like I promised, a little presentation of this new brand I discovered last week in Spain, Flormar ! First, the historical background of the society, then a quick presentation of the products. I will show you the swatches later.

flormar

L’histoire
Historical background

La société Flormar a été créée à Milan dans les années 1970. Elle a peu après été transférée en Turquie, où elle est maintenant installée depuis une quarantaine d’années.
Flormar a rencontré un immense succès grâce à ses produits pour ongles, devenant ainsi une marque de référence pour les femmes turques. La société profite de son succès pour développer une gamme plus large de cosmétiques, fards à joues, fonds de teint, mascara…
Flormar dispose aujourd’hui de 98 magasins en nom propre en Turquie, et de plus de 200 à l’étranger.En outre, la marque est également distribué dans plus de 40 000 magasins du monde entier.
Le but de la société, rendre accessible à toutes les produits de soins du corps, en développant une conscience des responsabilités sociales et environnementales de l’entreprise, ainsi qu’en apportant une attention particulière à la qualité des produits.

Flormar was born in the 1970’s in the city of Milan, and carried all its production to Turkey, starting a 40 years of adventure.
The society know a great success thanks to its nail polish, becoming an irrevocable brand for women in Turkey. Flormar presents now hundreds of different products, blush, eye shadow, mascara…
Today, Flormar owns 98 domestic Flormar mono brand stores, and more than 200 foreign stores. The brand also exists in more than 40 000 stores around the world.
The society aims to generalize personal care, create awareness about the corporate social responsibility and environmental sensitiveness, and pay a particular attention in the quality of their products.

Les produits
The products

J’ai donc testé pour vous plusieurs produits, parmi les vernis à ongles bien sur, voici un petit aperçu  !
So I tested for you some products, among nail polishes of course !

Les mats 
The Matts

P1020084

Les craquelés
The crackled

P1020082

Les néons
The neons

P1020086

Les chromés
The chromed

P1020085

Les couleurs de l’été
The summer lights

P1020083

Les classiques
The classics

P1020090

Le dissolvant
The remover
Dissolvant Flormar Dissolvant Flormar


Ce dissolvant est simplement une tuerie ! Même s’il est vrai qu’il est avec acétone, son odeur est terrible ! Pour celles qui n’aiment pas les odeurs de dissolvant traditionnelles, n’hésitez surtout pas, à moins de 3€, vous manqueriez quelque chose !
This remover is really a must have ! Even if it contains acetone, its smell is extraordinary ! For those who don’t like the smell of traditional removers, don’t hesitate. It costs less than 3€, so you whould be missing something !

Les boutiques sont très accueillantes et colorées, les vendeuses très sympas, bref, pas grand chose à redire sur l’accueil !
Vous pouvez retrouver tous ces produits sur leur site internet (qui rappelle fortement celui de Kiko). Malheureusement, il semble que la commande en ligne ne soit disponible que sur la version turque du site…
Autre avantage de la marque, non négligeable : pour une qualité tout à fait correcte, les prix sont absolument imbattables : moins de 3€ pour la plupart des vernis, comptez 4,50€ pour les nouvelles collections.
Shops are really welcoming and colored, salewomen are really nice, not much to criticize on the welcome !
You can find their products on the website (which strongly remind me the one of Kiko) . Unfortunately, it seems that online shopping is only available on the turkish version of the website…
Other advantage of the brand, significant : for a correct quality, there are rock-bottom prices ! Less than 3€ for most of polishes, and 4,50€ of new collections.

Et vous, avez-vous déjà testé cette marque, vos impressions?
And you, have you tested the brand yet, you impressions? 

Vernis et patchs Hema

Ayant été prise par le temps toute la semaine dernière, je n’ai pas eu le temps de faire le moindre nail art. J’ai alors voulu me consoler en posant… des patchs ! En voilà une bonne idée : pas trop compliqué, rapide, et en plus, j’ai repéré une nouvelle boutique pas loin de chez moi. C’est donc parti, j’attrape mon sac à dos, et je marche (non, plutôt, je cours) vers cette nouvelle et étrange boutique. De quoi s’agit-il donc?
Hema est une chaine de magasins Hollandaise, datant de 1926, proposant des articles à des prix imbattables (au début de son histoire, même quelques centimes !), et pour tous les goûts ! Articles de cuisine, produits de beauté, alimentation, tout y passe. Et au visuel, le rayon beauté était effectivement sympa. Et les prix aussi. Forcément, à 2,50€ le vernis et 5€ les patchs, je n’ai pas vraiment pu résister. Je suis donc repartie avec des patchs, deux vernis, une huile cuticule au citron, et un top coat matifiant, le tout  pour 16€ !  Mais à ce prix là, j’étais quand même un peu sceptique sur la qualité, et j’ai eu raison de l’être.

Après les tests, s’en est ressorti un bilan très mitigé.

J’ai commencé par les vernis, qui ne m’ont pas réellement convaincue. Le jaune poussin a une teinte que j’aime beaucoup, mais a malheureusement une fâcheuse tendance à buller, bien que je me soit appliquée ( et à plusieurs reprises) pour poser ce vernis, en plus pas particulièrement couvrant, malgré une texture un peu pâteuse. Laissez sécher une seconde de moins, et votre ongle se changera en plaque de braille !   Le rose m’a un peu moins déçue : même texture un peu épaisse, mais pas de bulles, et un résultat correct après trois couches. M’enfin somme toute, si vous n’êtes pas particulièrement regardante quant à la qualité de vos vernis, et que vous cherchez quelque chose de correct à un prix rikiki, foncez !

P1010613

Pour le top coat matifiant, je me suis fendue d’un petit swatch. Vous l’aurez deviné, c’est sur mon doigt que j’ai appliqué le top coat. J’ai volontairement choisi un vernis particulièrement brillant, pour que l’on se rende bien compte de la différence.
P1010600

Et effectivement, le résultat n’est pas mal. Moi qui n’avais jamais testé le top coat matifiant, je suis plutôt convaincue !

L’huile pour cuticules au citron relève aussi un peu le niveau, malgré une odeur de citron particulièrement prononcée, que je soupçonne d’être quelque peu chimique…

P1010608

Et j’ai gardé le meilleur pour la fin, pour plutôt devrais-je dire le pire. Les patchs, malgré une apparence plutôt chouette, ont été une très mauvaises surprise !

P1010547

Difficiles à poser et très épais, ils se sont abîmé à une vitesse record. Posés un soir, ils étaient déjà très endommagés le lendemain. En plus de finitions qui laissaient franchement à désirer, les bulles en relief sont parties au bout de quelques heures, et la dépose a été une catastrophe. Malgré une bonne base, ils se sont déchirés lorsque j’ai voulu les enlever, et j’ai bien cru que mes ongles allaient partir avec… Je les déconseille donc fortement.

P1010551P1010552 P1010554P1010556 P1010555

Bref, un bilan donc très mitigé…

Rimmel London

Comme je vous le disais dans le billet précédent, j’ai découvert ce week-end les vernis de chez Rimmel London.

P1010483

Au premier abord donc, une marque plus connue pour son maquillage de façon générale que pour ses vernis, mais les couleurs étaient tellement belles que je n’ai pas pu m’empêcher de craquer! J’ai donc choisi trois vernis, le 730 Silver Bullet, le 780 Hard Rock, et le 816 Green Eyed Monster (couleur kiwi oblige). La particularité? Rimmel London nous propose, comme l’a fait avant Bourjois, un pinceau très large, pour permettre une application en « une seconde », et un séchage ultra-rapide en une minute. Alors c’est parti.

P1010493

P1010491

P1010492

Effectivement, le pinceau est plutôt agréable, l’application assez facile. En ce qui concerne le « 1 seconde », je reste un peu sceptique. Pour le petit doigt, no souci, en revanche pour le pouce, n’espérez pas trop avoir un passage unique si vous voulez couvrir un minimum les côtés. Mais, passé ce détail, j’ai été plutôt agréablement surprise: la texture est très fluide, et effectivement, sur le séchage, il n’y a pas grand chose à redire. De là à officialiser la minute, peut-être pas, mais en tout cas, si vous manquez un jour de temps pour une pose express, dégainez votre Rimmel London! Pour les vernis plus foncés, une couche suffit.

Autre avantage, un prix plutôt raisonnable (5,95€), disponible dans tous (et uniquement) les Monoprix, et une palette de couleurs plutôt sympa, vive et rock’n roll. Comptez sur une tenue moyenne, quatre à cinq jours avec un top coat.

P1010495P1010494P1010489P1010490P1010488

P1010487P1010481P1010480P1010478P1010479

Et vous, vous les avez testé?

KIKO, make up Milano

« Soyez ce que vous voulez »

logo-kiko

Tel est le crédo de la marque de cosmétiques d’origine italienne Kiko, qui a vu le jour en 1997.
Je tenais à commencer par vous présenter cette marque, pour laquelle j’ai une affection toute particulière. C’est grâce à une amie de la famille qui m’a ramené d’Espagne un magnifique vernis Kiko orange pailleté qu’à véritablement débuté ma passion pour le nail art. L’année suivante, j’ai ramené cinq vernis de plus de Barcelone, époque à laquelle la marque n’était pas encore disponible en France !P1010303 P1010305 P1010306

Dès l’origine, la marque se donne pour objectif de nous permettre à toutes de nous offrir les dernières innovations cosmétiques, sans devoir sacrifier notre budget! Pari réussi. Elle nous propose des produits de qualité à des prix qui défient toute concurrence et une palette de couleurs incroyable, tout ça en conservant une qualité que l’on ne trouve d’habitude pas à des prix aussi bas. C’est pour ça que je fui ces boutiques autant que possible ! Pas moyen pour moi de résister à ces étalages de couleurs, qui en plus se permettent de s’afficher à un prix terriblement attractif : 3,90€ pour tous les vernis de la collection permanente, 4,90€ pour les nouveautés, et même pour les vernis magnétiques, d’habitude bien plus coûteux…

kiko-storeEt pourtant, plus de trois ans après, mes vernis rapportés d’Espagne sont toujours là, toujours aussi beaux ! La seule chose que l’on pourra regretter, c’est que la marque soit encore aussi peu répandue en France. Mais pas de panique ! Lors de ma dernière visite chez Kiko (ou plutôt du dernier ravage de mon porte-feuille) la vendeuse m’a confié que la marque allait très prochainement ouvrir massivement des boutiques dans tout le pays, dont une à proximité de Montparnasse ! Nous sommes donc comblées. En plus de ça, les vendeuses y sont très sympas (ou en tout cas, celles de la boutique de Paris St Lazare l’ont été, je les en remercie).
Si vous cherchez une boutique près de chez vous, cliquez !

765_photo_enseigne

Ah non, encore un défaut qui n’en n’est pas un : ce qui manque à la marque, c’est une extension de gamme vers un nail art plus poussé, pinceaux, paillettes et tout le tralala. Alors ça, me direz-vous, c’est un vrai défaut. Certes, mais là encore, Kiko à la solution ! Des  rumeurs circulent sur l’intention de la marque de se lancer dans le nail art. Vu leurs prix actuels, on ne demande qu’à voir !