La Lime et le bloc polissoir

Je ne viens pas vous parler de la faucille et du marteau, mais presque. La lime et le bloc polissoir sont des outils de base de toute manucure qui se respecte. Je ne vous ferai pas l’affront de vous expliquer à quoi sert une lime, mais plutôt, comment la choisir et comment vous en servir ! Car oui, se limer les ongles aussi, c’est tout un art… Préférez toujours la lime aux ciseaux, et surtout aux coupes ongles! Les coupes ongles en particulier, sont agressifs pour les ongles, car ne les coupent pas mais les cassent. J’utilise pour ma part les ciseaux quand je dois raccourcir tous mes ongles, après en avoir cassé un ou lorsqu’ils deviennent trop long. Sinon, c’est la lime pour l’entretient « quotidien ».

Si vous aviez déjà essayé de vous lancer dans le sport (très addictif) de la lime à ongle, alors vous avez déjà été confrontés à l’épreuve souvent fatale du rayonnage. Forme, taille, couleurs, matières, grains, et parfois même électriques, comment choisir la lime qui convient à votre ongle? Petit guide pour parcours du combattant…

Sachez qu’il existe des limes dans diverses matières, plus ou moins adaptées à la fragilité et la nature de l’ongle. Si les limes en carton sont les plus répandues, il existe des limes en verres, à la fois très douces et pratiquement inusables. Bannissez en revanche les limes en métal, qui fragilisent l’ongle et ont tendance à les dédoubler à cause des vibrations.

P1000829

Côté grain, là aussi, il faut savoir choisir, et celui-dit dépend de la nature de vos ongles.

  • Si vous avez les ongles fragiles, choisissez un grain le plus fin possible, pour risquer le moins possible de casser vos ongles, et éviter de les fragiliser encore d’avantage.
  • Si vos ongles sont solides, naturellement résistants, optez pour un grain moyen
  • Le gros grain est réservé aux faux ongles

En cas de doute, surtout, pas de doutes: choisissez toujours le grain le plus fin.

Vous trouverez les limes en carton dans toutes les grandes surfaces, mais pour les limes en verre, il faudra souvent chercher dans des boutiques un peu plus spécialisées. Evitez néanmoins les petites limes vendues par paquet de dix (comme les petites rouges sur la photo), pour un usage quotidien en tout cas. Elles sont parfaites dans une trousse ou un sac à main en cas de petite casse, mais je les déconseille fortement pour un usage quotidien. Préférez les limes plus grandes et plus épaisses, souvent de meilleure qualité.

Bien. Maintenant que l’on sait comment choisir et que l’on tient fièrement sa lime toute neuve dans sa mimine…comment on fait?

Premièrement, il faut déterminer la forme d’ongle que vous souhaitez obtenir. Bien sur, plus votre ongle est long plus il est facile de le modeler selon vos souhaits. Je déconseille à celles qui ont des ongles courts de tenter le stiletto (forme pointue), sous peine de souffrances. C’est, de façon générale, une forme que j’utilise très peu, car trop peu pratique à mon goût.

forme d'ongles

Si vous avez des ongles courts et/ou fragiles, préférez la forme ronde ou le carré arrondi.

Passons à la pratique.
Partez toujours du bord pour aller vers le centre de l’ongle, et bannissez le traditionnel mouvement de vas-et-viens, que l’on peut apercevoir dans tous les films où quelqu’un est en train de se limer les ongles, et qui pourtant est très mauvais: il va favoriser le dédoublement de votre ongle, et donc le fragiliser. On lime donc toujours dans le même sens, de l’extérieur vers l’intérieur. Attention à ne jamais limer le bord de l’ongle latéral de l’ongle de trouvant contre la peau : une erreur terrible qui cause souvent ongles incarnés et panaris lors de la repousse de l’ongle, en particulier sur les orteils.
Ensuite, placez votre lime perpendiculairement non pas à vos doigts, mais par rapport à vos cuticules, afin de respecter le plus possible la forme naturelle de vos ongles, et limez jusqu’à obtenir la longueur voulue.

Et voilà, ça n’était pas si compliqué !

Passons maintenant au bloc polissoir.Là aussi , en ce qui concerne la marque, ne vous y attardez pas particulièrement.Chacun y va de sa petite touche, mais le principe reste le même. Faites simplement attention,

comme pour la lime, au grain du bloc. Le bloc polissoir est destiné lui, non pas au bord de l’ongle comme la lime, mais à sa surface, afin d’en retirer les imperfections (ongles tachés, abîmés, striés, bossus ou rayés), et de rendre l’ongle aussi lisse et doux que possible. Evitez toutefois un polissage trop régulier, qui affine la surface de votre ongle. N’excédez pas toutes les deux à trois semaines pour un polissage en profondeur. La partie la moins abrasive, qui se contente de rendre vos ongles brillants, peut en revanche être consommée sans modération! J’ai pour ma part opté pour le bloc 4 faces de chez Sephora (environ 8€), question de proximité. Cependant, si vous trouvez (légitimement à mon sens) ce prix trop élevé, faites vous plaisir sur les sites spécialisés, qui ne manqueront pas de faire baisser la facture !

P1000838
P1000839

P1000840

 

P1000841

Maintenant que votre limage est fait, n’oubliez pas de passez vos main sous l’eau pour retirer la poudre qui vous assècherait les mains, et tartinez vous de crème hydratante !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :